04 juillet 2006

...L'AVENTURE MODERNE ................

" ... J'appartiens à une non-génération. Nous n'avons vécu ni les transes collectives de Woodstock ni l'émoi soixante-huitard. Nous, on se cherche dans le chaos, la boue et la lumière. Tantôt mystiques, tantôt anarchistes, tantôt géniaux, tantôt minables, nous survivons tant bien que mal et multiplions les expériences. .... ................" ... " Je m'agrège sporadiquement à un éphémère regroupemrnt d'artistes et d'écrivains, le Réseau 666. Ledit réseau est notamment animé par deux peintres issus de la mouvance punk.... [Lire la suite]
Posté par tillier à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2006

Thierry Tillier : Rock and Slow

N'en déplaise à certains, ce ne sont ni les ciseaux, ni la colle, ni l'âge de la colle qui font le collage, mais bien l'image et, dans une moindre mesure, le tempo (rapide). Quelle soit figurative ou non, tactile ou lisse, colorée ou blanche, et que sais-je encore, l'image fait bel et bien le collage. C'est d'elle que naît l'impulsion initiale à cette " rencontre inopinée ", cet " accouplement de deux réalités en apparence inaccouplables sur un plan qui en apparence ne leur convient pas " d'ou jaillit l'étincelle... [Lire la suite]
Posté par tillier à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 juillet 2006

THIERRY TILLIER : DELUGES INTIMES - ECONOMIE DE SIGNES

1. De la visibilité du monde et de son inventaire… L'Europe méditerranéenne à l'échelle 1/18.000.000 – Des visages maquillés décontenancés – Une légende en couleur des sols du Luxembourg – Un croisée avec son épée, son fourreau, sa cape, sa cotte de maille et son bouclier – Une vamp en uniforme – Une plante, ses feuilles, sa fleur et son fruit – Des cyclistes – Le visage d'une aborigène – Des métiers à tisser – La taille d'une femme vissée dans un corset de cuir… 2. Simulation et indifférence. Aujourd'hui, écrit... [Lire la suite]
Posté par tillier à 21:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 juin 2006

L'Échappée Belle. Supplément à Révolution Intérieure N°5 - 1987

(pour dominique et daniel) j'aime daniel giraud, et théo lesouaclc'h a raison: "daniel se déshabille nu, jusqu'à l'os (voir le magnifique texte publié par "bunker", marc questin éditeur)-daniel, traducteur, astrologue, poète, nomade, chanteur de blues, ami de jean carteret, libertaire, citoyen du monde, frère de julian beck, grand voyageur, vitupérant avec tendresse contre l'histoire totalitaire, contre la censure totale (meurtre et terrorisme), contre le bureau des idées, les vilains de l'espace et la police du... [Lire la suite]
Posté par tillier à 05:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2006

Collages et bondage..... Thierry Tillier

Thierry Tillier , avec ses samples de papier coupés à vif, passe en revue tout l'éventail des états extrêmes de la tension érotique"Le sexe comme l'eau, les poudres comme des dents de lait de la mort, les liqueurs bleues, les doses de lumières les couleurs brûlées"Thierry Tillier coupe et colle sans vergogne. Fortement marqué par l'esprit communautaire et utopiste qui agitait la sphère artistique dans les années septante, il s'est construit pas à pas ses "zones autonomes temporaires" où souffle le vent d'une... [Lire la suite]
Posté par tillier à 15:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2006

...DISASTERS....

L’Histoire ne s’écrit pas seul (Jules, et Jim, et Pierre,…) - il faut prêter une importance réelle à la tragédie grecque - c’est là qu’on observe qu’un lien profond réside entre esthétique et politique [l’un et l’autre sont « travail collectif »] - ça engage une référence au passé [ou à la mythologie] - aujourd’hui, cette référence à la mythologie est à prendre au sens large [il y a les disasters de Warhol…] - la culture décadente fin de siècle est jubilatoire - c’est en cela qu’elle est aussi résistance - à des... [Lire la suite]
Posté par tillier à 20:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juin 2006

... (camel toe)...........

Les paupières et les maisons (closes).Les choses trouvent leur place d'elles-mêmes.Éternuements tristes, éternuements désespérés (jeune femme seule dans sa chambre).J'adore ce truc (camel toe).FRISQUET, chaudières à gaz.L'erreur, c'est de penser que la mort est reposante.Fadasse (et elle s'habille en rose pâle, en bleu pâle) avec un formidable petit cul.J'aime les petits culs métalliques, écrivit un jour Thierry Tillier.Le bruit des containers à bouteilles que l'on vide dans la benne. Je pense à ces milliers de litres de vin qui ont... [Lire la suite]
Posté par tillier à 20:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 juin 2006

Thierry Tillier ECRIMAGE. Ghislain Olivier.

     ( Collection Xavier H. )
Posté par tillier à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2006

THIERRY TILLIER : LIEUX ET DERIVES DU CORPS. Jean-Paul Gavard-Perret.

                                                                   
Posté par tillier à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]